Chapitre 22 : La terre

Publié le par ekmule

Bonjour à tous !!!

 

Et PARDON !! je suis en retard et je m'en excuse. je suis heureux de voir votre fidélité à ce petit blog. 

 

Voici un texte parlant un peu de l'actualité récente.

 

je vous souhaites une bonne lecture de cette courte réflexion.

 

A dans deux semaines.

 

-----------------------------------------------------------------------------------------------

 

La terre est un objet qui ressemble fortement à un être vivant. Une mécanique faite de nombreux éléments. Son souffle est le vent, son sang le magma et sa peau la croute terrestre.

 

Mais ou je veux en venir ?

 

Et bien cette petite planète est difficile à comprendre et aujourd’hui on voit énormément de scientifiques avec différentes théories alors que nous sommes incapables de comprendre notre propre corps correctement.

 

Il est donc normal qu’aujourd’hui de douter de leurs paroles. Nous pouvons observer des changements mais n’est ce pas normal ? Rien n’est fixe sur cette planète. On parle de réchauffement climatique alors que l’on sait pertinemment que par exemple le Groenland n’avait aucune glace pendant le printemps et l’été à l’époque des vikings.

 

Et aujourd’hui, on est catastrophé par la fonte des glaces Oui mais malgré nos gestes, rien n’arrêta cette fonte des glaces. On a surement accéléré le cycle d’existence de notre planète mais en aucun cas, nous sommes capables d’arrêter la façon de vivre de notre terre.

 

Par le biais de nos incompréhensions et de notre manque de connaissance, nous cherchons des raisons à nos problèmes dues au climat. Pourtant nous avons des experts, me direz-vous ? Leurs connaissances sont certes grandes mais n’oubliez pas qu’il y a 100 ans les avions avaient du mal à décoller et aujourd’hui nous créons des super-porteurs. La science évolue et aujourd’hui nous sommes très loin d’avoir une connaissance sur laquelle se baser pour être sûr d’un phénomène.

 

Tout ça pour dire que nous subirons toujours les différentes éruptions volcaniques, les printemps très froids ou des étés caniculaires et que notre plus gros problème restera nous même, incapables de s’adapter et de ne pas polluer. Notre société est tellement archaïque et individualiste que nous utilisons seulement ces problèmes climatiques pour asservir les gens ou trouver des excuses pour nos erreurs sur la pollution irresponsable.

 

Les fautes les plus graves qui nous incombent restent le fait de massacrer la faune et la flore, les pollutions chimiques difficilement réversibles et les conflits de notre espèce engendrant des guerres tellement destructrices que la terre elle-même a du mal à en guérir.

 

La bonne entente de l’espèce humaine est de mon point de vue crucial pour améliorer la situation aujourd’hui et pour cela il faut briser le système individualiste contrôlé par un système économique incontrôlable.

Commenter cet article